Presse

Livre blanc
"Pour un plan coeur"

Vendredi 13 octobre 2014

Mieux répondre à l’urgence, accompagner les cardiaques dans laréadaptation, lutter contre les inégalités dans la prise en charge...
Les recommandations de la Fédération Française de Cardiologie pour combattre les maladies cardiovasculaires

Pour mieux répondre à l’urgence, accompagner les cardiaques dans la réadaptation, lutter contre les inégalités dans la prise en charge..., la Fédération Française de Cardiologie (FFC), avec le Livre Blanc « Pour un Plan Cœur», alerte les pouvoirs publics sur l’importance d’une stratégie nationale de lutte contre les maladies cardiovasculaires.

Le Livre Blanc «Pour un Plan Cœur »

Véritable feuille de route des actions à mener, le 1er Livre Blanc Pour un Plan Cœur initié par la Fédération Française de Cardiologie sera remis officiellement aux décideurs de santé vendredi 17 octobre 2014 au Conseil économique, social et environnemental.

«Avec en France 400 morts par jour, 2,2 millions de patients en affection longue durée, 20 millions de personnes à risque cardiovasculaire, 28 milliards d’euros de dépense annuelle, les maladies cardio-vasculaires, qualifiées par l’OMS de prochaine épidémie mondiale, n’ont pas la prise en charge qu’elles méritent. La lutte contre ces maladies se heurte à des difficultés majeures : l’inégalité entre les patients marquée par de fortes disparités sur le territoire ; l’insuffisance de la prise en charge sociale de nombreux malades cardiaques ; la recrudescence des maladies cardiovasculaires ; les femmes, ces grandes oubliées pour lesquelles les maladies cardiovasculaires représentent la premièr e cause de mortalité en France» explique le Professeur Claude Le Feuvre , Président de la FFC.

Le Livre Blanc « Pour un Plan Cœur» constitue la première étape d’une démarche pour une stratégie nationale de lutte contre les maladies cardiovasculaires. Porté par 21 grandes organisations et réseaux de professionnels et plus de 500 000 patients concernés par ces pathologies , celui-ci sera officiellement présenté le 17 octobre 2014 au Conseil économique, social et environnemental, puis remis aux Ministères des Affaires sociales et de la Santé, de l’enseignement supérieur et de la recherche, des Sports, de la Jeunesse, de l’Education. Tous ces ministères sont en effet concernés et sont sollicités par la FFC pour mettre en place une vraie politique concertée et coordonnée afin d’ informer et d’ éduquer, de prévenir, de prendre en charge et d’ accompagner , d’ innover dans la lutte contre les maladies cardio-vasculaires.

La genèse du Livre Blanc «Pour un plan cœur»

Des Etats Généraux ont été organisés par la FFC. Ces derniers ont réunis pendant plus de deux ans 21 grandes organisations et réseaux1 (représentant près de 500 000 patients à travers la France) qui ont participé, au côté de la FFC, à l’élaboration de recommandations pour une politique nationale de lutte contre les maladies cardiovasculaires. Six grands rendez-vous ont permis d’évaluer tous les besoins de la cardiologie française et d’imaginer des solutions sur les questions suivantes :

  • Comment répondre à l’urgence face à une maladie cardiovasculaire ?
  • Comment améliorer le suivi au cours d’une maladie cardiovasculaire ?
  • Comment mieux dépister et prendre en charge les femmes, ces grandes oubliées de la maladie cardiaque ?
  • Comment « booster » la recherche en cardiologie ?
  • Comment optimiser la réinsertion sociale des personnes malades ?
  • Comment faire de la prévention un principe de réalité ?

« Ces rendez-vous participatifs en régions associés à la plateforme collaborative dédiée (www.plan-coeur.fr) ont donné l’occasion aux professionnels, aux patients et à tout public concerné de poser toutes leurs questions, de faire remonter l’information, de confronter, d’évaluer et de hiérarchiser toutes les idées et propositions. C’est ce processus de co-production qui donne lieu deux ans après à ce Livre Blanc et à des recommandations concrètes sur ce grand enjeu de santé publique qui ne bénéficie pas encore d’une stratégie nationale et d’une mobilisation collective à sa mesure », explique le Professeur Jean-François Toussaint, cardiologue et porte -parole de la démarche Vers un Plan Cœur

L’étape après la remise du Livre Blanc

L’étape suivante sera la mise en œuvre des recommandations. Celles-ci rassemblées dans le Livre Blanc constituent une véritable feuille de route pour lutter efficacement contre les maladies cardiovasculaires. « De nombreux décideurs et Directeurs Généraux d’Agences Régionales de Santé ont d’ores et déjà manifesté leur intérêt de déployer en région cette stratégie nationale de prévention, de recherche, de prise en charge et d’accompagnement des personnes touchées ou menacées par une maladie cardiovasculaire» précise le Professeur Le Feuvre.

Les recommandations « phares » de la Fédération Française de Cardiologie (l’ensemble des recommandationsen annexe)

①Mieux répondre à l’urgence... > Favoriser l’implantation des défibrillateurs et la formation à leur utilisation dans les territoires les plus démunis ou les plus éloignés

② Accompagner les personnes après un accident cardio-vasculaire ou neuro-vasculaire... > Améliorer l’attractivité des carrières des médecins rééducateurs mais aussi des kinésithérapeutes et autres professionnels (éducateurs etc.) exerçant en établissement de santé

③ Les femmes, les grandes oubliées de la maladie cardiovasculaire... > Identifier les femmes à risque de maladies cardiovasculaires et leur proposer des prises en charge adaptées, en particulier au moment des trois phases clés, contraception, grossesse et ménopause

④ Les malades cardiaques congénitaux : des enfants malades qui deviennent des adultes... > Faciliter les démarches administratives notamment auprès de la Caisse d’allocations familiales (CAF) et de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) en instituant un référent unique pour ces patients

⑤ Après la maladie se réinsérer... > Instaurer un droit spécifique à la reconversion professionnelle

⑥ La recherche en santé cardiovasculaire... > Mettre en place les structures et les organisations permettant le développement d’une politique de recherche prioritaire dans le domaine des maladies cardio-neuro-vasculaires

⑦ Prévention et principe de réalité... > Prévenir l’initiation au tabagisme chez les enfants à l’école mais aussi dans les familles

 

 

Livre blanc "Pour un plan coeur"

1 21 organisations et réseaux : Alliance contre le Tabac, Alliance du Cœur, Association Française des Diabétiques (AFD), Cespharm+, Collège National des Cardiologues Français (CNCF), Collège Nationale des Cardiologues des Hôpitaux Généraux, Conseil Français de Réanimation Cardio-pulmonaire, Croix Rouge française, Fédération Française de Cardiologie, Fondation Cœur et Artères, Fondation de Recherche sur l’Hypertension Artérielle (FRHA), France AVC, Groupe de Réflexion Cardio-Pulmonaire (GRRC), Nouvelle Société Française d’Athérosclérose (NSFA), Réseau Français des Villes Santé de l’OMS, Samu de France, Société Française de Gériatrie et Gérontologie, Société Française d’Hypertension Artérielle(HTA), Société Française Neuro-Vasculaire (SFNV), Société Française de santé Publique (SFSP), Société Française de Tabacologie, SyndicatNational des Spécialistes des Maladies du cœur et des Vaisseaux.

CONTACTS

Fédération Française de Cardiologie
Isabelle Hoareau
Isabelle.hoareau@fedecardio.com
Tél : 01 44 90 70 21

Agence PrPa
Isabelle Closet
isabelle.closet@prpa.fr
Tél : 01 46 99 69 69
Port : 06 28 01 19 76