Les traitements des maladies cardio-vasculaires

Hypertension artérielle
quel traitement ?

Prendre un traitement quotidien contre l’hypertension permet de vivre plus longtemps et sans maladies handicapantes. Il repose sur 8 « familles » de médicaments, dont les mécanismes d’action ne sont pas les mêmes et peuvent être complémentaires. Votre hypertension ne ressemble pas à une autre et votre médecin devra peut-être essayer plusieurs médicaments avant de trouver le traitement qui vous convient le mieux, en termes d’efficacité et de tolérance. Il sera peut-être également nécessaire d’associer deux, voire trois médicaments de familles différentes pour contrôler votre pression artérielle. C’est le cas de plus de la moitié des personnes hypertendues.

Les Antagonistes des Récepteurs de l’Angiotensine (ARA II)

Ils agissent contre une substance très active pour provoquer la contraction des artères et l'hypertension. Ils ont très peu d'effets indésirables. 

Les Inhibiteurs de l’Enzyme de Conversion (IEC)

Ils agissent en ayant une action favorable sur les artères et sur le cœur et sont donc aussi utilisés pour soigner l'insuffisance cardiaque. Ils peuvent provoquer une toux qui disparaît à l'arrêt de ce traitement. 

Les inhibiteurs de la rénine (IDR)

Ils agissent en bloquant une substance secrétée par le rein qui favorise la contraction des artères.

Les bêta-bloquants

En diminuant l’activité du système nerveux, ils réduisent la fréquence et la force des battements cardiaques. 

Les diurétiques thiazidiques et apparentés

Ils agissent sur le rein et sont habituellement associés aux autres médicaments dont ils augmentent l'action sur la tension. 

Les antagonistes calciques

Ils assouplissent les artères et sont actifs dans l'angine de poitrine. Ils peuvent provoquer des œdèmes des chevilles. 

Les anti-hypertenseurs centraux

Ils agissent sur les commandes cérébrales de l'hypertension. Ils sont moins utilisés car ils ont plus d'effets indésirables que les autres médicaments. 

Les alpha-bloquants

Ils agissent directement sur les artères mais peuvent provoquer des baisses de tension en position debout. 

Un traitement à respecter à la lettre

Pour les patients, il est difficile d’admettre que le traitement doit être poursuivi sans arrêt car seule la prise régulière du traitement permet d’éviter l’apparition des complications de l’hypertension.

Sur les 15 millions de personnes hypertendues en France, 11 millions prennent un traitement. Et parmi celles-ci, moins de 6 millions ont une hypertension contrôlée à la cible, 140/90. N’hésitez pas à demander à votre médecin de vérifier votre pression artérielle et d’adapter votre traitement s’il ne vous permet pas d’atteindre la cible.

Un traitement qui peut évoluer

Attention : un traitement permanent ne signifie pas forcément toujours le même traitement. La maladie évolue avec le temps et avec la personne. D’où la nécessité de réajuster régulièrement votre traitement, par un suivi régulier chez votre médecin traitant, environ tous les trois mois. C’est à vous de signaler à votre médecin si votre traitement vous convient dans votre vie quotidienne. Vous avez un rôle important à jouer dans votre maladie : vous êtes un acteur essentiel de votre santé, partenaire de votre médecin.

Les effets indésirables des traitements

Tous les médicaments peuvent avoir des effets indésirables, qu’il est très difficile de prévoir. Si vous ressentez un symptôme nouveau, il faut en parler à votre médecin. Cela peut être une toux, des œdèmes des chevilles, des vertiges…

Attention à l’hypotension

Si vous avez des vertiges ou que vous ressentez une fatigue anormale, faites vérifier votre pression artérielle par votre médecin ou réalisez vous-même une automesure. Vous avez peut-être une hypotension, liée à un traitement trop fort pour votre hypertension.

Sexualité et hypertension

Certains types de médicaments comme les antihypertenseurs centraux ou les diurétiques à forte dose peuvent avoir un effet négatif sur la sexualité (troubles de l’érection, de la libido). Ce ne sont pas forcément les bêta-bloquants : contrairement à des idées reçues, ils ne causent des troubles de l’érection qu’à 0,2 % des patients. Cependant, la dysfonction
érectile n’est pas toujours un effet secondaire d’un médicament et elle est souvent liée à un problème vasculaire. N’hésitez pas à en parler à votre médecin, car elle est un indicateur précoce de l’évolution d’une maladie cardio-vasculaire. Dans tous les cas, celui-ci s’efforcera d’adapter votre traitement.