Je mange équilibré

Boissons énergisantes,
un risque pour la santé ?

Les boissons énergisantes sont particulièrement appréciées des jeunes qui les plébiscitent pour améliorer leurs performances cognitives et dynamiser leurs soirées.

En 2013, 68 % des adolescents de 10 à 18 ans, reconnaissaient en être des consommateurs réguliers. Interdits en France jusqu’en 2008, ces produits à base de taurine et caféine continuent de soulever des interrogations. Sont-ils vraiment risqués ?

Des boissons non énergisantes

Censées accroître les performances mentales et physiques, les boissons énergisantes n’ont en fait rien à voir avec les boissons énergétiques, ces dernières étant adaptées au besoin du sportif : c’est la publicité qui entretient volontairement cette confusion. Leur impact sur l’effort sportif est même plutôt négatif puisqu’elles tendent à déshydrater l’organisme, avec des troubles du rythme cardiaque lorsqu’elles sont consommées en excès1.

En 2008, les centres antipoison Français ont recensé des dizaines de cas de troubles, suite à la consommation de ces boissons, dont certains impliquant des arrêts cardiaques. Néanmoins, lorsque la consommation est modérée, elle semble présenter peu de risques pour les adultes en bonne santé2. Une nouvelle étude française, publiée dans la revue La Presse Médicale, décrypte les effets de ces boissons sur la santé6.

Des teneurs en sucre souvent élevées

La teneur en sucre des boissons énergisantes peut varier de 0 à 81 grammes par canette. Certaines d’entre elles n’en contiennent pas du tout, parce que le sucre est remplacé par des édulcorants comme le sucralose. D’autres peuvent en contenir beaucoup, parce quelles sont vendues en canette de 500 ml.

En moyenne, la teneur des trois produits leaders du marché avoisine les 50 g par canette, soit l’équivalent de 12 morceaux de sucres ! C’est le seuil de recommandation quotidien fixé par l’OMS. Au-delà, les risques d’accident cardio-vasculaire et de diabète augmentent graduellement3-4.

Un cocktail de caféine

La plupart des boissons énergisantes contiennent plus de 100 mg de caféine par canette. Certaines en contiennent 180 mg, ce qui correspond à 2 à 3 cafés expressos. Alors que l’OMS recommande aux femmes enceintes de limiter leur dose quotidienne à 300 mg, certains organismes de santé vont plus loin, en recommandant un apport quotidien maximal de 400 mg par jour (5), soit l’équivalent de 2 boissons énergisantes.

Un excès de caféine provoque de nombreux effets indésirables : nervosité, agitation, anxiété, insomnie, irritation de l’estomac, diarrhée, etc. De plus, la caféine contenue dans ces boissons peut masquer les effets de l’alcool et entraîner des comportements risqués.

D’autre part, la taurine contenue dans ces boissons, comme le ginseng et le guarana, n’ont pas d’effet négatif démontré et ne posent donc pas de problème aux adultes et adolescents en bonne santé.

Leur consommation n’est donc préoccupante que pour 3 aspects importants :

  • leur teneur en sucre qui apporte des calories vides et peut contribuer à la prise de poids,
  • leur haute teneur en caféine
  • les interactions qu’elles peuvent établir avec l’alcool.

 

Découvrez notre brochure sur l'alimentation équilibrée

Télécharger

Sources

  1. Suivi prospectif des effets indésirables liés à la consommation de boissons énergisantes, COMITE DE COORDINATION DE TOXICOVIGILANCE.

  2. http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1167_BoissonsEnergisantes.pdf

  3. Welsh JA, Sharma A et al. Caloric sweetener consumption and dyslipidemia among US adults. JAMA. 2010 Apr 21;303(15):1490-7.

  4. De Koning L. et al., Circulation. 2012 Apr 10;125(14):1735-41. Epub 2012 Mar 12

  5. http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/securit/addit/caf/faq-fra.php

  6. http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20150320.OBS5067/boissons-energisantes-gare-aux-complications-chez-les-jeunes.html