Actualités

Hommage
au Professeur Denis

Nous avons la douleur de vous faire part du décès du Professeur Bernard DENIS.

Le Professeur DENIS a présidé de 1975 à 2006 l’Association de Cardiologie des Alpes, section locale de la Fédération Française de Cardiologie, qui à l’époque se nommait l’Association Régionale des Alpes, dont la vocation était déjà l’information et la prévention des maladies cardiovasculaires auprès du grand public.

Le Professeur Bernard DENIS est né en 1934. Après ses études de médecine à Lyon il a été nommé interne des hôpitaux en 1960, puis assistant chef de clinique au Centre Hospitalier Universitaire de Grenoble, avant de réussir le concours de professeur de cardiologie à la Faculté de Médecine en 1972, puis être promu chef de service de la « Clinique de cardiologie » en 1977, jusqu’en 1999, date de son départ à la retraite. Il est alors nommé professeur émérite de la faculté de Grenoble.

Passionné de pédagogie médicale, il a dirigé ou contribué à de nombreux ouvrages destinés aux étudiants en médecine, dont le précis de « Sémiologie et Pathologie Cardiovasculaire » mis à jour à trois reprises et qui a été pendant de nombreuses années le document de référence pour l’enseignement de la cardiologie dans notre faculté. Fin sémiologue, il a marqué des générations d’internes par son savoir inégalé de l’auscultation cardiaque et de l’électrocardiogramme. Toujours curieux de technologie, il s’est intéressé en particulier à l’échocardiographie cardiaque, domaine dans laquelle il avait acquis une notoriété nationale, notamment grâce aux congrès grenoblois « Echocardiographie théorie et pratique » qu’il a organisés pendant une dizaine d’années. Il a produit plus de 400 publications ou communications écrites dans des journaux scientifiques. Il a constamment soutenu les membres de son équipe hospitalière pour développer les techniques modernes de la cardiologie : prise en charge de la phase aigüe de l’infarctus du myocarde, mise en place de la cardiologie interventionnelle, de la rythmologie et de l’imagerie en cardiologie.

Dirigeant avec bienveillance et souplesse ses élèves et collaborateurs, il a su fonder une véritable école grenobloise performante, conduisant la thèse de médecine d’un nombre considérable de praticiens, dont beaucoup ont essaimé dans les hôpitaux ou les cabinets médicaux de la région, dans d’autres CHU, voire à l’étranger. Tous, sans exception, ont gardé une grande reconnaissance au Professeur DENIS. Il a été notre modèle. Grand humaniste, après son départ en retraite il a participé pendant plusieurs années à la consultation de Médecins du Monde. Nous avons alors le souvenir de ses fréquentes et amicales visites dans le service, s’intéressant au devenir de chacun des membres de son équipe, médecins et soignants, ou sollicitant parfois une aide pour la prise en charge d’un de ses protégés de Médecins du Monde.

Que son épouse Marie-Claude et ses trois enfants, Jean Christophe, Marie-Laure et Cécile, reçoivent nos condoléances les plus sincères.

Professeur Jacques MACHECOURT