Actualités

La FFC dans les médias
du 14 au 20 janvier

  • Moins de viande, plus de noix : le régime idéal pour la santé et la planète

Santé Magazine, 18 janvier

Extrait : "A noter que outre l'alimentation, la Fédération française de cardiologie cite six autres critères simples à respecter pour viser une bonne santé : pratiquer une activité physique régulière (30 minutes quotidiennes), aucune consommation tabac, une pression artérielle inférieure à 140/90 mmHg, un indice de masse corporelle (IMC) compris entre 18,5 kg/m2 et 25 kg/m2, une glycémie inférieure à 126 mg/dl, et un taux de cholestérol total inférieur à 200 mg/ml." Lire l'article 
 

  • L’UNSS du Liban à Bordeaux pour faire bouger les jeunes !

Blog LeFigaro Observatoire du Sport Business, le 17 janvier

Extrait : "Sur ce sujet, présente lors du championnat de France UNSS MGEN de cross à Bordeaux le 26 janvier, la fédération française de cardiologie veut sensibiliser les jeunes et moins jeunes sur la lutte contre les maladies cardio-vasculaires et les premiers gestes qui sauvent comme l’explique le professeur Claire Mounier-Vehier : « Nous ne pouvons rien faire seuls et nous voulons fédérer autour de nos actions l’ensemble des acteurs du sport, de l’éducation et de la santé" Lire l'article

 

  • Ah, tu ne manques pas d’air, toi !

Actu.fr, le 17 janvier 

Extrait : "Alors, on récapitule : c’est d’une simplicité folle, ça donne des résultats rapides, c’est validé scientifiquement, ça fait du bien et c’est même recommandé par la Fédération Française de Cardiologie !" Lire l'article

 

  • AVC : MANGER ASSEZ DE FIBRES PERMETTRAIT DE L’ÉVITER

Médisite et Msn.com, le 16 janvier

Extrait : "La Fédération française de cardiologie précise par ailleurs que ce sont les fibres dites solubles qui "sont les plus bénéfiques dans la prévention des maladies cardiovasculaires. Elles contribuent à la diminution du taux de cholestérol et de sucre en ralentissant leur absorption et préviennent aussi le diabète de type 2."" Lire l'article

 

  • Le cholestérol, bon ou mauvais ?

France 3 Hauts de France, le 16 janvier 

Extrait : "Selon la fédération française de cardiologie, un infarctus sur deux est lié au cholestérol et 20% des adultes aurait un excès de cholestérol dans le sang." Lire l'article

 

  • Muffins au chocolat et à la courgette

DocteurBonneBouffe.com, le 16 janvier

Extrait : "Nouveau challenge lancé par la Fédération Française de Cardiologie : réaliser une recette de gâteau au chocolat sans beurre ! Challenge accepté : voici ma version saine et gourmande des muffins au chocolat… : les muffins au chocolat et à la courgette ! Et oui, une recette adaptée tant pour les personnes ayant des maladies cardiovasculaires que pour les personnes qui font tout simplement attention à leur poids ! Explications de votre Docteur BonneBouffe :)" Lire l'article

 

Suite à notre communiqué de presse sur l'apnée du sommeil 

  • L'apnée du sommeil augmente significativement les risques cardio-vasculaires

Santé Magazine, 18 janvier

Extrait : "Il est connu que le syndrome d'apnées du sommeil retentit sur les activités quotidiennes en raison de la somnolence diurne qu'il provoque, mais il est également néfaste pour la santé cardiovasculaire sur le long terme. La Fédération française de cardiologie fait le point sur cette pathologie." Lire l'article
 

  • Apnée du sommeil et hausse significative des risques cardiaques

SeniorActu, le 16 janvier 

Extrait : "Le syndrome d’apnées du sommeil touche 4 à 7% de la population adulte en France et 15% après 70 ans. Il engendre une fatigue chronique et peut provoquer des troubles cardiovasculaires graves. La Fédération Française de Cardiologie fait le point sur cette pathologie largement sous-diagnostiquée : 80 % des personnes qui en souffrent ne sont ni diagnostiquées, ni traitées…" Lire l'article

 

  • Les apnées du sommeil multiplient par 5 le risque de maladies cardio-vasculaires

Esanté.fr

Extrait : "80% des personnes qui en souffrent ne sont ni diagnostiquées, ni traitées. Et pourtant, les apnées du sommeil pourraient avoir de lourdes conséquences sur la santé cardio-vasculaire, alerte la Fédération Française de Cardiologie (FFC) dans un communiqué qu’elle publie le 15 janvier 2019." Lire l'article