Actualités

La FFC dans les médias
du 2 au 9 décembre

  • Jean Ferrières : «Des transplantés cardiaques ont une vie normale»

La Dépêche - le 3 décembre

Extrait : "Jean Ferrières, Professeur de cardiologie, président régional de la Fédération Française de Cardiologie
Quelles sont les principales maladies cardio-vasculaires ? La principale pathologie qui amène à la transplantation c'est l'insuffisance cardiaque, et elle est due à nous, médecins. On empêche les gens de mourir, on les traite bien en amont, ils font moins d'infarctus, mais à un moment donné la pompe cardiaque se fatigue, et ils finissent en insuffisance." Lire l'article
 

  • La bataille du cœur continue

La Dépêche - le 3 décembre

Extrait : «Les maladies cardio-vasculaires sont des maladies du mode de vie. Les combattre représente un véritable enjeu de société. Il est urgent de passer à l'action, de faire évoluer les mentalités et surtout les comportements», indique le Pr Claire Mounier-Vehier, présidente de la FFC. Lire l'article

  • La précarité : un facteur de risque cardio-vasculaire encore sous-estimé

France 3 Grand Est - le 5 décembre

Extrait : "Qu’elle soit financière, affective ou de temps, la précarité sous toutes ses formes impacte fortement la santé cardio-vasculaire. A l’approche des fêtes de fin d’année, la Fédération Française de Cardiologie sonne l’alerte sur ce facteur de risque méconnu." Lire l'article

 

  • Quand la précarité augmente les risques cardio-vasculaires !

Sénior Actu - le 6 décembre

Extrait : "Qu’elle soit financière, affective ou de temps, la précarité sous toutes ses formes impacte fortement la santé cardio-vasculaire. A l’approche des fêtes de fin d’année, la Fédération Française de Cardiologie (FFC) sonne l’alerte sur ce facteur de risque méconnu qui touche pourtant de nombreux Français." Lire l'article
 

  • La précarité, un facteur de risque cardio-vasculaire méconnu

La Dépêche - le 7 décembre

Extrait : « Le nombre de décès précoces par infarctus du myocarde et insuffisance cardiaque est significativement plus élevé chez les Français les plus défavorisés avec un écart particulièrement marqué pour les moins de 65 ans », précise la FFC. Lire l'article

 

La précarité : Un facteur de risque cardio-vasculaire encore sous-estimé

Télécharger ce communiqué en pdf