Actualités

La FFC dans les médias
du 21 au 27 janvier

  • J’ai testé : la cohérence cardiaque

Marie France, le 25 janvier

Extrait : "Cette fois, je me lance dans un entraînement guidé de 10  minutes. Au départ, la respiration est plutôt rapide (12 inspirations et expirations par minute), puis le rythme ralentit pour terminer par 4 minutes tranquilles et atteindre l’état de cohérence cardiaque. Guidée par le va-et-vient et le doux bruit des vagues de mon smartphone, je prends le rythme et me laisse aller. Toutefois, je peine à inspirer aussi longtemps. Ai-je un problème ? Je contacte la Fédération française de cardiologie pour avoir des précisions. Grand bien m’a pris." Lire l'article
 

  • Bernard Ponceblanc : « Être un élément déclencheur »

SportMag, le 23 janvier

 Extrait : "Nous intervenons aussi pendant une journée ou un week-end avec des partenaires privés comme des mutuelles ou d’autres organismes de santé, dont la Fédération française de cardiologie, pour faire prendre conscience aux gens de l’importance du sport." Lire l'article

 

  • Monter les escaliers tout au long de la journée participe à une bonne santé

Santé magazine, le 22 janvier

Extrait : "C'est une bonne habitude toute simple pour limiter la sédentarité mais qui a son importance : monter les escaliers (plutôt que l’ascenseur ou l’escalator) le plus souvent possible est un bon moyen de bouger fréquemment sans pour autant faire de sport. Un petit challenge du quotidien qui a réellement son importance pour une bonne santé cardiovasculaire, comme le révèle des kinésiologues de l'Université McMaster. Les résultats de leur étude, publiée dans la revue « Applied Physiology, Nutrition and Metabolism » suggèrent que pratiquement tout le monde peut améliorer sa condition physique, n’importe où et à tout moment, en appliquant ce réflexe dès que l'occasion se présente." Lire l'article
 

  • 4 causes d’AVC chez la femme

E-sante.fr,

Extrait : "Les moments les plus à risque pour les femmes sont la prise d’une contraception avec œstrogènes de synthèse, la grossesse et la ménopause. Ainsi, "l’hypertension artérielle touche 10 à 15 % des femmes enceintes. Et plus d’une femme sur deux ménopausée sera hypertendue. Une surveillance rapprochée et préventive s’impose donc aux femmes aux phases clés de leur vie" alerte la professeur Claire Mounier-Vehier, Présidente de la Fédération Française de Cardiologie, sur le site de cette fédération." Lire l'article
 

Suite à notre communiqué de presse sur "Les températures chutent, protégez votre cœur"

  • Hiver : le froid a un impact sur le coeur

Santé Magazine, le 25 janvier

Extrait : "Lorsque les températures, le premier réflexe consiste à se protéger contre les virus saisonniers de l'hiver. Mais outre l'immunité, peu de personnes savent qu'il est aussi très important de prendre (encore plus) soin de son cœur à cette période. La Fédération Française de Cardiologie prévient en effet que le froid affecte l’organisme, en particulier les artères et le cœur." Lire l'article
 

  • Le froid, dangereux pour le coeur

Allodocteur, Planet.fe, Actualite-du-jour.eu, Yahoo.News, Nouvelles-du-monde, le 24 janvier

Extrait : "La Fédération française de cardiologie (FFC) alerte sur l'augmentation du risque d'infarctus en période de froid : ”le nombre d’accidents cardio-vasculaires augmente en hiver et ces derniers sont responsables d’environ la moitié de la surmortalité à cette saison” affirme Claire Mounier-Vehier, cardiologue au CHU de Lille et présidente de la Fédération. Des bonnes habitudes peuvent permettre de réduire ce risque." Lire l'article
 

  • Attention, le froid augmente le risque d'infarctus

Pourquoi Docteur, Fréquence Médicale, le 23 janvier

Extrait : "Les personnes les plus à risque sont les patients souffrant d’une pathologie cardio-cérébro-vasculaire (hypertension artérielle, insuffisance cardiaque, antécédent d’infarctus du myocarde, etc), d'une maladie des valves cardiaques, de troubles du rythme cardiaque, ayant eu un accident vasculaire cérébral ainsi que les personnes de plus de 70 ans, car en vieillissant l’organisme s’adapte moins bien aux variations de température", détaille Claire Mounier-Vehier, cardiologue au CHU de Lille et Présidente de la Fédération française de cardiologie à La Voix du Nord." Lire l'article
 

  • Avec le froid le risque d’accident cardiovasculaire augmente

Actu-Santé, le 23 janvier, 

Extrait : Avec des températures en baisse, votre cœur est beaucoup plus sollicité. La la Fédération française de cardiologie donne quelques précisions : “L’organisme doit mobiliser davantage d’énergie pour contrer les effets du froid et maintenir la température du corps. Pour cela, les battements du cœur s’accélèrent, la consommation d’oxygène augmente, la contraction des vaisseaux s’accentue. Ces mécanismes favorisent la coagulation sanguine“. Lire l'article
 

  • Période de grand froid : attention aux risques cardio-vasculaires

BFM TV, News SFR, News Yahoo,  le 22 janvier

Extrait : "Avec le froid, attention à votre cœur. Alors que 24 départements sont placés en vigilance neige et verglas depuis lundi soir, la Fédération française de cardiologie met en garde: avec cette vague de froid, le risque d’accident cardiovasculaire augmente." Lire l'article
 

  • Météo : comment protéger son cœur du froid?

Télématin, le 22 janvier

Extrait : "Lorsque le froid arrive, quelques réflexes simples sont à adopter pour éviter de tomber malade. Se couvrir la tête et les mains peut ainsi éviter quelques soucis cardio-vasculaires. Selon une étude britannique, à chaque réduction de température de 1°C, les risques d'infarctus augmentent de 2%." Lire l'article
 

  • Quand les températures chutent, faites attention à votre coeur !

SeniorActu, le 22 janvier

Extrait : "On le sait peu, mais le froid affecte notre organisme, en particulier nos artères et notre cœur. Dans ce contexte, et alors qu’une vague de froid s’abat sur la France, avec de la neige à Paris, la Fédération Française de Cardiologie (FFC) vous explique comment protéger votre cœur des rigueurs de l’hiver." Lire l'article
 

  • Il fait froid... Protégez votre cœur

Le Creusot Infos, le 22 janvier

Extrait : "Le froid affecte l’organisme, en particulier les artères et le cœur. La Fédération Française de Cardiologie vous dit tout et livre ses conseils pour protéger son cœur cet hiver." Lire l'article
 

  • Grand froid : comment protéger son cœur

E-sante, le 22 janvier 

Extrait : "Alors que la neige s’est abattue sur une grande partie du pays, la Fédération Française de Cardiologie (FFC) rappelle que le froid représente un réel danger pour le cœur. Dans un communiqué publié le 21 janvier 2019, cette fédération liste les effets du froid sur la santé cardio-vasculaire et fournit les conseils essentiels pour protéger son cœur en hiver." Lire l'article
 

  • Vague de froid : protégez votre cœur !

SudOuest, Le télégramme, Destination Santé, la Déppeche, le 22 janvier

Extrait : "Pendant l’hiver, le risque d’accident cardiovasculaire augmente. Mais pourquoi le cœur est-il plus fragile lorsque les températures baissent ? Et comment protéger au maximum votre muscle cardiaque ? Lorsque les températures baissent, l’activité du cœur est fortement sollicitée. « L’organisme doit mobiliser davantage d’énergie pour contrer les effets du froid et maintenir la température du corps », décrit la Fédération française de cardiologie (FFC)." Lire l'article
 

  • En hiver, le risque d'infarctus augmente, alertent les cardiologues

Sciences et Avenir, Yahoo.News, le 22 janvier, 

Extrait : "Marcher dans le froid équivaudrait à courir un 100 mètres", alerte la présidente de la Fédération Française de Cardiologie, qui fait le point sur les mesures pour se prémunir du risque accru d'infarctus en hiver. Lire l'article
 

  • Météo : comment protéger son cœur du froid ?

Msn, le 22 janvier

Extrait : "Lorsque le froid arrive, quelques réflexes simples sont à adopter pour éviter de tomber malade. Se couvrir la tête et les mains peut ainsi éviter quelques soucis cardio-vasculaires. Selon une étude britannique, à chaque réduction de température de 1°C, les risques d'infarctus augmentent de 2%. "Quand il fait très froid, l'organisme se défend. Et l'une de ses premières réponses est d'avoir une accélération brutale du rythme cardiaque", explique le docteur Romain Cador, cardiologue à l'hôpital Saint-Joseph à Paris." Lire l'article
 

  • Grand froid en Lorraine : #protègetonchauve

France Info Grand Est, le 21 janvier

Extrait : "C'est la fédération française de cardiologie qui le dit : "les températures chutent, protégez votre coeur". Une étude indique que la réduction de 1°C est associée à une élévation du risque d'infarctus du myocarde de 2%. Conseil N°1 : se couvrir chaudement pour cette vague de froid du 22 janvier." Lire l'article
 

  • Neige et froid : les précautions à prendre avant de sortir

Le Parisien, Yahoo.News, le 21 janvier, 

Extrait : "L’épisode glacial qui a gagné la France n’est pas à prendre à la légère. D’autant plus lorsqu’il annonce plusieurs centimètres de neige dans les deux prochains jours dans certains endroits. Quand le mercure chute, le cœur travaille davantage, rappelle la Fédération française de cardiologie (FFC), qui met en garde contre le risque accru d’infarctus. Selon une étude publiée dans le British Medical Journal, « chaque réduction de température de 1°C est associée à une hausse de 2 % du risque d’infarctus du myocarde dans les quatre semaines qui suivent un épisode de froid », rappelle-t-elle." Lire l'article 

 

Suite à notre communiqué de presse sur l'apnée du sommeil

  • Un cardiologue de Clermont-Ferrand explique pourquoi l'apnée du sommeil augmente les risques cardio-vasculaires

France 3 Auvergne Rhône Alpes, le 18 janvier

Extrait : "L'apnée du sommeil concerne près de 5% de la population, et les complications cardio-vasculaires peuvent être aussi variées que dangereuses selon le Dr Bernard Citron, cardiologue au CHU de Clermont-Ferrand, à l'occasion des Journées Européennes de cardiologie, du 16 au 19 janvier." Lire l'article


Suite à notre communiqué sur notre partenariat avec Domitys

La Fédération Française de Cardiologie et DOMITYS s'unissent pour préserver le cœur des seniors

Capgeris et Cap Résidence Sénior, le 22 janvier

Extrait : "La Fédération Française de Cardiologie et DOMITYS ont signé un partenariat pour améliorer la prévention des maladies cardio-vasculaires des seniors domiciliés dans ses résidences services seniors. Parce que la prévention est importante à tout âge et tout particulièrement à partir de 50 ans, ce partenariat vise à aider les seniors à protéger leur cœur et à vieillir en bonne santé en les incitant à adopter une bonne hygiène de vie." Lire l'article