Actualités

La FFC dans les médias
du 4 au 10 juin

 

  • NordicWalkin’Lyon s’engage pour la Fédération Française de Cardiologie

Sport Mag, le 4 juin

Extrait : "La Fédération Française de Cardiologie est la 1ère association de lutte contre les maladies cardio-vasculaires. Ces maladies sont souvent associées aux hommes, mais il est pourtant constaté que les femmes décèdent davantage que les hommes d’une maladie cardio-vasculaire. Une autre idée reçue ? Le cancer du sein n’est pas la première cause de mortalité féminine. En France, une femme sur 24 succombera à un cancer du sein, alors qu’une sur 3 décèdera d’une maladie cardio-vasculaire." Lire l'article

 

Emission relative à notre Observatoire du Coeur des femmes

  • La femme est-elle un patient comme les autres ?

Infarctus chez la femmeLe magazine de la santé, le 4 juin

Extrait : "Consacrée à la manière dont la femme est traitée en médecine, cette émission est divisée en quatre parties. La première rappelle le contexte historique, les trois autres parties correspondent aux domaines dans lesquels la femme est encore négligée : la gynécologie, la cardiologie et la cancérologie. Des témoignages plateau et des reportages illustrent chaque partie et des spécialistes apportent leur expertise." Voir l'émission

 

Article relatif à notre campagne sur les symptômes de l'infarctus chez la femme

  • Connaissez-vous les symptômes de l'infarctus chez la femme ?

Infarctus chez la femmeMarie Claire, le 4 juin

Extrait : "À quelques semaines de l'été, la Fédération Française de Cardiologie rediffuse une vidéo qui pourrait sauver de nombreuses vies : "Un casting pas comme les autres". Elle veut sensibiliser à la première cause de mortalité chez les femmes, l’infarctus, et à ses symptômes très spécifiques." Lire l'article

 

Articles relatifs à notre communiqué de presse sur le tabac

  • Une seule cigarette par jour, danger imminent pour le cœur

tabacLe Télégramme, Pourquoi docteur et Destination Santé, le 3 juin

Extrait : "Une seule cigarette par jour est dangereuse pour le coeur et les artères. La Fédération française de cardiologie lance un appel aux "petits fumeurs".
Si vous pensez que fumer une seule cigarette par jour est sans danger, vous faites erreur ! La fédération française de cardiologie (FFC) a lancé une campagne d’information à l’occasion de la journée mondiale sans tabac, qui s’est déroulée cette semaine. En matière de tabagisme, il n’existe pas de seuil de danger. A partir du moment où l’on fume, même peu, le risque cardiovasculaire augmente." Lire l'article 

 

  • Voilà pourquoi vous devez absolument vous arrêter de fumer…

tabacLa tribune du net

Extrait : "Même si vous fumez une seule cigarette par jour, c’est déjà beaucoup trop…À l’occasion de la journée mondiale anti-tabac qui s’est déroulée le 31 mai, la Fédération Française de Cardiologie a décidé de frapper fort. En effet, la FFC a décidé de changer sa cible, en prévenant cette fois-ci les « petits fumeurs ». Le message est clair : chaque cigarette est dangereuse, et ce même si vous en fumez peu. Ainsi, dans la campagne, on peut lire : « Même les petits fumeurs augmentent significativement le risque d’accident-vasculaire. » Et comme nous le montre la vidéo en haut de l’article, les chiffres font froid dans le dos…" Lire l'article

 

  • Lutte contre le tabagisme : Rennes inaugure le premier campus non-fumeur de France

tabacPourquoi docteur, Fréquence médicale, le 5 juin

Extrait : "A l’échelle nationale, la fédération française de cardiologie (FFC) vient aussi de lancer une campagne pour les préserver, ainsi que les "petits fumeurs", rappelant qu’une cigarette par jour suffit à mettre la santé en danger." Lire l'article
 

Article relatif à notre implantation aux Antilles

  • Les cardiopathies, des maladies qui touchent toutes les générations

La Fédération Française de cardiologie aux AntillesFrance info Guadeloupe, France O et Guadeloupe.fr, le 4 juin

Extrait : "Le récent congrès caribéen de cardiologie qui s'est tenu la semaine dernière au Gosier l'aura montré, si besoin était :  les maladies cardio-vasculaires restent parmi les premières causes de mortalité en Guadeloupe. Facteur aggravant, les sujets sont de plus en jeunes et sont diversement concernés malgré la multiplication des campagnes d'information et de sensibilisation de terrain, la prévalence semble fortement installée en Guadeloupe." Lire l'article


Article relatif aux Parcours du coeur

  • Blaye : les élèves de l’école privée se retrouvent au stade

Parcours du coeur à BlayeHaute Gironde, le 4 juin

Extrait : "Lundi 7 mai, l’ensemble scolaire Saint-Romain-Jeanne d’Arc participait avec la FFC (Fédération française de cardiologie) associé à l’Usel (Union sportive de l’enseignement libre) au « parcours du Cœur » au stade de Blaye. Initialement axée sur Bordeaux et délocalisé sur Blaye, cette manifestation a regroupé 450 personnes (scolaires et parents) sur les trois stades de l’ensemble sportif avec le concours de la ville de Blaye." Lire l'article

 

Article relatif à notre communiqué de presse sur la sédentarité des enfants

  • Au niveau mondial, 4 adolescents sur 5 n’ont pas une activité physique suffisante

Sédentarité des enfantsSanté Magazine, le 8 juin

Extrait : "Pour en retirer des bienfaits supplémentaires en matière de santé, ces derniers devraient également inclure des activités qui renforcent les muscles et les os à raison d’au moins trois fois par semaine. L'année dernière, la Fédération française de cardiologie (FFC) évoquait une augmentation inquiétante du taux de sédentarité chez les jeunes Français : en 40 ans les 9-16 ans ont perdu 25% de leur capacité physique, selon elle. « À 15 ans, seulement 14% des garçons et 6% des filles exercent une activité physique quotidienne en France. Dans le dernier rapport de l’OCDE, la France est quasiment le plus mauvais élève de la classe européenne pour les adolescents de 15 ans », explique-t-elle." Lire l'article