Nos campagnes

30 minutes d’activité
physique chaque jour c’est essentiel

La sédentarité tue autant que le tabac

Elle aurait ainsi été en 2008 à l'origine de 5,3 millions de décès dans le monde contre 5,1 millions pour le tabac*. Au quotidien, le maintien ininterrompu de la position assise prolongée et le manque d'activité physique sont un facteur de développement des facteurs de risque cardio-vasculaire, comme l'hypertension artérielle (+12%)*, le diabète (+ de 12 à 35 %)* et l'élévation du cholestérol. Le choix d'un mode de vie sédentaire est donc une cause majeure d'obésité.

L'évolution du mode de vie contribue à réduire l'activité physique au strict minimum. Au quotidien, les Français marchent de moins en moins et passent de plus en plus temps assis : trajets en voiture, les écrans de TV, de jeux vidéo, d'ordinateurs et des tablettes

Les bienfaits de l'activité physique au quotidien

 

Quelques idées pour bouger au quotidien

Voir les vidéos

Développer une activité physique au quotidien

  • Marcher d'un bon pas au moins 30 minutes par jour.

  • Prendre l'escalier plutôt que l'ascenseur ou les escalators.

  • Descendre une station de bus ou de métro avant sa destination finale.

  • Éviter la voiture pour un trajet de moins de 2 kms.

  • Privilégier le vélo pour se déplacer.

  • Promener son chien.

  • Réduire les pauses repas de 10 minutes pour avoir le temps de marcher et de s'aérer.

  • Utiliser les transports en commun au lieu de prendre la voiture.

Limiter la durée du temps assis sans bouger

  • Se lever 2-3 minutes toutes les 2 heures pour se détendre pendant quelques minutes.

  • Prendre l'habitude de téléphoner et de faire des réunions debout.

  • Refuser les sièges à roulettes.

  • Eviter de s'asseoir toute la durée du transport.

Limiter les écrans

  • Privilégier un court moment d'activité physique le soir au lieu de « s'effondrer » immédiatement devant la TV.

  • Définir un temps dédié pour la TV, les tablettes ou jeux vidéo et ne pas trop en abuser.

*Source : méta-analyses publiées dans l'International Chair on Cardiometabolic Risk (ICCR) en 2012

Voir la page dédiée à cette campagne