Presse

La FFEPGV et La FFC
signent un partenariat

Le 9 février 2017

Les Français négligent leur santé cardiovasculaire :

Prévenir la sédentarité par l’activité physique

Plus que jamais engagées pour lutter contre la sédentarité, la Fédération Française de Cardiologie (FFC) et la Fédération Française d’Education Physique et de Gymnastique Volontaires (FFEPGV) annoncent la signature d’un partenariat ! 

 

Selon  l’OMS, la sédentarité est considérée comme le quatrième facteur de risque de décès dans le monde. En France, la prise de conscience de l’importance de la pratique d’une activité physique est bien réelle puisque plus d’un Français sur deux la considère comme le principal facteur de prévention1. Cependant, la réalité de la pratique n’est pas si répandue. Partant de ce constat, la FFC et la FFEPGV signent ce jour un accord de partenariat pour encourager les Français à bouger plus afin de lutter durablement contre la sédentarité.

UN OBJECTIF COMMUN : LA LUTTE CONTRE LA SEDENTARITE

L’évolution des modes de vie influe fortement sur la sédentarité, qui est considérée par l’OMS comme étant un problème majeur de santé publique. Au niveau mondial, près de 31% des adultes âgés de 15 ans et plus manquaient d’activité physique en 2008 (hommes 28% et femmes 34%). Et environ 3,2 millions de décès sont attribuables chaque année au manque d’exercice. Aujourd’hui, si 61% des Français considèrent qu’ils exercent une activité physique régulière, ils ne sont que 21%  à bouger durant au moins 30 minutes d’affilée plus de trois fois  par  semaine1.        

«Les maladies cardio­‐vasculaires représentent un véritable enjeu de santé publique et il est urgent d’agir », explique le  Pr Claire Mounier-­Vehier, présidente de la FFC. « Nous militons activement pour une prévention citoyenne, à la fois personnelle et collective. Avec les Parcours du Cœur, nous incitons tous les Français à bouger partout dans le pays. Notre partenariat avec la FFEPGV s’inscrit dans cette logique d’action pour la santé de tous.»

Dans le cadre de ce partenariat, la FFC souhaite pouvoir faire bénéficier les adhérents de ses 220 clubs « Cœur et Santé »  des structures  des clubs de la FFEPGV qui sont au nombre  de 6200, et ce partout  en  France. 

Les clubs  «Cœur et Santé  » accueillent les personnes cardiaques. Ils sont animés par des cardiologues bénévoles et des animateurs sportifs qui accompagnent ces patients dans le suivi de leur pathologie afin de leur permettre de maintenir une bonne hygiène de vie et la reprise d’une activité physique durable.

Les clubs sportifs affiliés à la FFEPGV proposent un choix étendu d’activités adaptées. Cette collaboration permettra aux adhérents des clubs  «Cœur et Santé» de bénéficier de l’organisation et de l’expertise de la FFEPGV pour reprendre une pratique régulière, diversifiée et pérenne  au sein des clubs labellisés EPGV.    

Par ailleurs, la FFEPGV s’engage à soutenir et promouvoir les Parcours du Cœur qui se dérouleront cette année du 18 mars au 14 mai, notamment en accompagnant la mise en place d’activité physique par ses 6 200 clubs affiliés, dans les communes participantes.

« Ce partenariat  est un engagement  fort, qui nous tient à cœur depuis longtemps. Nous allons pouvoir travailler main dans la main pour distiller partout en France cette notion de prévention  par l’activité physique et sportive »  souligne Françoise Sauvageot, présidente de la FFEPGV.   

 

UN PARTENARIAT EVIDENT  

Reconnue d’utilité publique depuis plus de 40 ans, la FFEPGV a pour objectifs de développer la pratique de l’activité physique, lutter contre la sédentarité et inciter à la remise en activité. Fédération à l’origine du  concept Sport Santé, la FFEPGV encourage la pratique d’un sport différent, accessible à tous, quels  que    soient son âge, ses capacités physiques, ou ses revenus avec une approche collective et conviviale, loin de la compétition. Par son action, la FFEPGV contribue ainsi à diminuer les risques médicaux et notamment cardio-vasculaires liés au manque d’activité physique.    

La FFC quant à elle, dans le cadre de ses nombreuses actions et campagnes de prévention, informe le grand public au quotidien sur le rôle fondamental de l’activité physique dans la lutte contre les maladies cardio-vasculaires. Les Parcours du Cœur, campagne emblématique de la FFC, encouragent les communes, les établissements scolaires et les entreprises à organiser partout en France des manifestations et des challenges sportifs dans une ambiance fédératrice et conviviale.

C’est donc tout naturellement que la FFC et la FFEPGV ont décidé d’unir leurs forces pour construire ensemble un projet fort.Les deux Fédérations insistent sur le fait que l’enthousiasme et le plaisir sont les clés d’une remise en activité durable et efficace. 

 

1. Observatoire du cœur des Français de la Fédération Française de Cardiologie

 

La FFEPGV et la FFC signent un partenariat

Télécharger ce communiqué

Qui est la FFEPGV ?

Issue  d’un mouvement sportif créé en 1888 pour améliorer la santé publique par la démocratisation de la pratique sportive, la FFEPGV voit le jour en 1971, avec la réunion de plusieurs structures fédérales sportives. La Fédération a pour vocation d’organiser des activités physiques et sportives, orientées vers les loisirs et le bien­‐être. Elle est reconnue d’utilité publique depuis 1976, et compte plus d’un demi-­million de licenciés à travers plus de 6000 clubs. Lesc ours sont délivrés dans chaque club par des animateurs sportifs formés et diplômés par la Fédération.  
Pour  information : 
www.ffepgv.fr  ou www.sport-­sante.fr / Facebook / Twitter    

    

Qui est la FFC ?

La Fédération Française de Cardiologie lutte contre les maladies cardio-­‐vasculaires depuis 50 ans. Association financée uniquement grâce à la générosité du public, reconnue d’utilité publique depuis 1977, elle est présente partout en France. Ses quatre missions sont : la prévention, la recherche en cardiologie,   l’accompagnement des patients cardiaques et la promotion des gestes qui sauvent.      
Pour  information :  
www.fedecardio.org / Facebook / Twitter    

    

Contacts presse FFEPGV :      

SHADOW Communication – Jennifer Reglain / Blandine de Roaldès  
Tel : 06 88 54 64 36 / 07 77 92 35 65
jenniferreglain@shadowcommunication.fr    /    blandinederoaldes@shadowcommunication.fr    

Contacts presse FFC :

Agence  Burson‐Marsteller i&e  - Clémence Gaultier / Véronique Machuette / Juliette Billaroch 
Tel. : 01 56 03 12 77 /  01 56 0312 38 / 01 56 03 12 52
clemence.gaultier@bm.com / veronique.machuette@bm.com / 
juliette.billaroch@bm.com