Les projets de recherche financés par la FFC

Le gène Corin, au cœur
des pathologies cardio-vasculaires


Le gène Corin, un polymorphisme au cœur des pathologies cardio-vasculaires
 

Un projet de recherche mené par l'équipe du Dr Sego Hédreville
Petit Bourg

En quoi consistent vos recherches ?

Evaluer le nombre de cas (prévalence) d’un double polymorphisme (variation pathologique d’un gène) du gène Corin dans la population Guadeloupéenne.

Evaluer son lien avec l’hypertension artérielle (HTA) et l’insuffisance cardiaque dans la population guadeloupéenne.

L’HTA touche 39 % de la population en Guadeloupe et plus de 50% après 50 ans. L’HTA est la principale cause d’insuffisance cardiaque des populations d’ascendance africaine. L’insuffisance cardiaque du patient afro descendant est plus précoce plus sévère et moins sensible aux thérapeutiques validées dans les autres populations. C’est la principale cause d’admission au Service Accueil des Urgences du CHU de la Guadeloupe avec une mortalité de 18% à 1 mois (Etude PICASSAU, 2014)

Le double polymorphisme du gène corin (Thr 555Ile) et (Glu568Pro) est associé au développement de l’HTA (avec hypersensibilité à la consommation de sel), de l’hypertrophie du ventricule gauche, de l’insuffisance cardiaque, d’une réponse péjorative au traitement classique de l’insuffisance cardiaque, à la plus grande fréquence d’insuffisance rénale.

La prévalence de ce polymorphisme à l’état hétérozygote (deux versions différentes d’un gène) est de 12 % chez les africains américains contre 0.5 % chez les américains d’origine caucasienne.

La prévalence de ce polymorphisme et son poids dans le déterminisme de l’ HTA  et l’insuffisance cardiaque dans population guadeloupéenne n’est pas connu.

Quels sont ou seront les résultats attendus et quelles évolutions pour les patients ?

Améliorer les connaissances physiopathologiques sur l’HTA et l’insuffisance cardiaque en Guadeloupe.

Enrichir les données épidémiologiques déjà disponibles d’un volet génétique inédit en Guadeloupe pour ses affections  endémiques.

Etablir d’éventuelle prise en charge ciblée et précoce en fonction de la présence de ce polymorphisme.

A quoi a servi le financement de la FFC ?

Financement du recueil et du traitement des données cliniques et biologiques par des attachés en recherche clinique. Financement de l’analyse génétique.

Pour soutenir la recherche en cardiologie, faites un don

Donner

Les projets de recherche financés par la FFC

Voir les autres projets