Les projets de recherche financés par la FFC

Prédiction du risque de
mortalité chez le patient hypertendu


Améliorer la prédiction du risque de mortalité chez le patient hypertendu

Un projet de recherche mené par l'équipe du Pr Pierre-Yves Courand,
Hôpital Croix-Rousse / Lyon Sud, Hospices Civils de Lyon

En quoi consistent vos recherches ?

Notre recherche consiste à améliorer la compréhension de l’hypertension artérielle afin d’améliorer la prise en charge des patients et leur pronostic. Il s’agit d’une maladie très fréquente (environ 10 millions de patients en France) qui est un facteur de risque cardio-vasculaire majeur. Elle augmente le risque pour les patients de développer une complication cardio-vasculaire (accident vasculaire cérébral, insuffisance cardiaque, infarctus du myocarde, maladie vasculaire artérielle des jambes). L’hypertension artérielle peut être prise en charge efficacement par les modifications des habitudes de vie et des traitements médicamenteux adaptés afin de diminuer le risque de complications. Il est important de dépister les patients et de pouvoir estimer de façon simple les risques de complications. Notre travail spécifique consiste à stratifier le risque des patients par des outils simples (électrocardiogramme et une prise de sang : biomarqueur NT-proBNP) qui reflètent une atteinte cardiaque précoce. Leur interprétation est plus simple et peut être réalisé par un médecin généraliste qui est la personne qui prend en charge le patient en 1ère ligne. Nous avons comparés ces 2 outils simples à un examen supposé plus performant, l’échographie du cœur, pour prédire la mortalité à long terme.

Quels sont ou seront les résultats attendus et quelles évolutions pour les patients ?

Nos résultats démontrent que l’analyse simple de l’électrocardiogramme (un seul paramètre à mesurer) et du dosage du NT-proBNP permet une prédiction graduelle du risque de mortalité chez le patient hypertendu. Cette prédiction du risque, à l’inverse de l’échographie, peut être pratiquée chez tous les patients. De plus, nous démontrons la supériorité de l’électrocardiogramme couplé au NT-proBNP face à l’échographie cardiaque pour définir un événement majeur. Ces résultats ouvrent la possibilité pour tout médecin d’améliorer de façon simple la stratification du risque chez les patients hypertendus afin d’éviter toute inertie thérapeutique et d’améliorer leur prise en charge pour éviter une complication grave.

A quoi a servi le financement de la FFC ?

Le financement de la FFC nous a permis de réaliser le recueil des données des patients et d’obtenir les informations de suivi pour 1100 patients hypertendus suivi pendant plus de 10 ans en moyenne. Cette étude a été acceptée dans une revue internationale de bon niveau  récemment et nous espérons qu’elle pourra influencer les pratiques et améliorer le pronostic des patients hypertendus.

Nous remercions vivement les donateurs sans qui ces données scientifiques n’auraient pas pu voir le jour.

Ces résultats n’ont été possibles que grâce à nos généreux donateurs.

Vous aussi, soutenez la recherche !

Les projets de recherche financés par la FFC

Voir les autres projets