J'aime mon coeur je me teste en 3 minutes

la sédentarité pourrait tuer autant que le tabac

Elle aurait ainsi été en 2008 à l'origine de plus de 5 millions de décès dans le monde contre
5,1 millions pour le tabac(1). Au quotidien, le maintien ininterrompu de la position assise prolongée et le manque d’activité physique sont un facteur de développement des facteurs de risque cardio-vasculaire, comme l’hypertension artérielle (+12%)(1), le diabète (+ de 12 à 35 %)(1) et l’élévation du cholestérol. Le choix d’un mode de vie sédentaire est donc une cause majeure d’obésité. (1) Source : méta-analyses publiées dans l’International Chair on Cardiometabolic Risk (ICCR) en 2012

« La sédentarité « encrasse » l’organisme en augmentant les niveaux de stress
oxydant et d’inflammation, elle peut à la longue tuer autant que le tabac.
Il est donc vital de bouger au quotidien ! »

Trop souvent, la « vie active » nous transforme en « sédentaires ». Avec un emploi du temps chargé, nous avons perdu l'habitude de bouger régulièrement. Comme seules activités physiques, nous enchaînons allégrement le rythme voiture/ascenseur/ordinateur d'une journée de travail avec une soirée canapé/pizza/télé… Et pourtant, le plus souvent, il suffirait d'aménager notre quotidien et d'adopter quelques bonnes habitudes pour multiplier les occasions de bouger davantage. En fait, prendre soin de notre cœur est beaucoup plus facile que nous ne le pensons !

« Les résultats de nombreuses études scientifiques montrent que plus le temps passé chaque jour en position assise est élevé, plus courte est l’espérance de vie... Aucune tranche d’âge n’est épargnée et les enfants comme les adolescents sont particulièrement concernés »

les bienfaits de l’activité physique au quotidien

30 minutes de marches par jour = 20% de réduction du risque d'infarctus

Saisissez toutes les bonnes occasions pour bouger au fil de la journée et prenez de bonnes habitudes alimentaires, votre cœur sera ainsi plus tonique et vous aussi ! L'activité physique régulière améliore également la façon dont les muscles utilisent le sucre (diminuant ainsi le risque de diabète) et augmente le « bon » cholestérol, deux effets bénéfiques pour éviter l'encrassement des artères.

30 minutes de marche par jour réduit de près de 20% le risque d'infarctus en moyenne(2). La reprise d’une activité physique peut rapidement apporter des bénéfices sur le bien-être et la santé.

(2) Etude : Quantifier la dose-réponse de la marche en réduisant le risque de maladie coronarienne : méta-analyse de Zheng H, Orsini N, Amin J, Wolk A, Nguyen VT, Ehrlich F réalisée à l'École de santé publique et de médecine communautaire, Université de Nouvelle-Galles du Sud, Sydney, NSW, Australie. 2009

Adoptez de nouvelles habitudes

Pour vous donner des idées, la Fédération Française de Cardiologie réalise 6 films d’animations. À voir, à revoir et à partager sans modération !

video icon video icon video icon video icon video icon video icon
chaussure

Développer une activité physique au quotidien

Marcher d’un bon pas au moins 30 minutes par jour.

Prendre l’escalier plutôt que l’ascenseur ou les escalators.

Descendre une station de bus ou de métro avant sa destination finale.

Ne pas prendre de voiture pour un trajet de moins de 2 kms.

Privilégier le vélo pour se déplacer.

Promener son chien.

Réduire les pauses repas de 10 minutes pour avoir le temps de marcher et de s’aérer.

horloge

Limiter la durée du temps assis sans bouger

Se lever 2-3 minutes toutes les 2 heures pour se détendre pendant quelques minutes.

Prendre l’habitude de téléphoner et de faire des réunions debout.

Refuser les sièges à roulettes.

Eviter de s’asseoir toute la durée du transport.

écran

Limiter les écrans

Privilégier un court moment d’activité physique le soir au lieu de « s’effondrer » immédiatement devant la TV.

Définir un temps dédié pour la TV, les tablettes ou jeux vidéo et ne pas trop en abuser.

Notre précieux capital santé, qui s’acquiert essentiellement entre la naissance et la fin de l’adolescence, se dégrade rapidement à l’arrivée précoce des mauvais comportements, comme l’absence totale d’activité physique au quotidien.

« Notre capital santé dépend de nous : se lever pour bouger est le meilleur moyen de le faire fructifier ! » conclut le Professeur François Carré.

visuel brochure
L'activité physique est un vrai traitement pour contenir les effets de la maladie... ou prévenir son apparition !
Nous sommes génétiquement programmé pour bouger. L'activité physique prévient la survenue des maladies cardio-vasculaires et fait partie intégrante du traitement de ceux qui en sont atteints.
Téléchargez la brochure
logo les parcours du coeur
Chaque année, la Fédération Française de Cardiologie organise les Parcours du Cœur
Les Parcours du Cœur sont la plus grande opération de prévention-santé organisée en France. Ils ont pour but de faire reculer les maladies cardio-vasculaires par l'information, le dépistage et l'apprentissage de pratiques de vie plus saines afin d'éviter les comportements à risque. En 2018, 940 villes et près de 14 000 classes issues de plus de 2 600 établissements scolaires se mobilisent soit près de 600 000 participants au total.
En savoir plus