Je bouge

Les seniors et le sport:
pas incompatible !

Vous approchez la soixantaine et regrettez de n’avoir pas pratiqué un sport auparavant. Désormais, vous vous dites qu’il est trop tard… Erreur ! Toutes les études montrent qu’une activité physique, même légère, améliore rapidement les capacités cardiaque et pulmonaire, la circulation sanguine, la régénérescence cellulaire et même le bien-être. À vos baskets !

Les seniors ne boudent pas le sport

Une étude datant de 2006 a montré que parmi les plus de 50 ans, ils étaient près de 53 % à pratiquer une activité physique, qu’elle soit régulière tout au long de l’année ou seulement « par moments ». Ils étaient même près de 2,2 millions à détenir une licence sportive, ce qui représente 18 % de l’ensemble des licenciés. Parmi leurs activités favorites, citons le vélo, puis la randonnée pédestre et la natation.

Ne pas se fixer d’objectif trop ambitieux

Avec l’âge, les capacités fonctionnelles de l’organisme ne sont évidemment plus celles qu’elles étaient. La masse musculaire fond, les articulations sont moins souples, la densité osseuse diminue et le taux de graisse augmente en raison du métabolisme de base moins important. Pour preuve, les femmes prennent en moyenne 7,5 kg entre 20 et 50 ans2 ! Cela n’est pourtant pas une raison pour ne pas se remettre au sport ! Les objectifs ne seront pas les mêmes que ceux d’une personne de 25 ans, mais la diversité des activités est si large que chaque personne peut s’adonner à une pratique sportive quel que soit l’âge. À son rythme et accompagné si le besoin s’en fait ressentir…

Attention, il est recommandé pour les personnes de plus de 50 ans, surtout en cas de facteurs de risque importants, d’effectuer une épreuve d’effort avant de reprendre une activité sportive régulière.

Trop long pour se remettre en forme ?

Rien n’est plus faux. Les bienfaits de la reprise du sport se font sentir dès les premières séances. Après quelques semaines, des changements physiologiques apparaissent : pouls au repos plus lent, moins d’essoufflement en montant les escaliers, progressivement moins de courbatures, un sommeil de meilleure qualité et un moral à toute épreuve.

30 minutes d'activité physique au quotidien c'est essentiel pour votre cœur, prenez les transports en commun !

Des bienfaits malgré le caractère tardif de la reprise

Il semble que la cinquantaine soit une période charnière pour la santé des hommes et des femmes. Une étudea révélé que le cerveau profitait des bienfaits de l’activité physique même si celle-ci est entreprise très tard dans la vie. De ce point de vue, l’effet de l’exercice physique serait similaire à celui de cesser de fumer. Les hommes très actifs de 50 ans vivraient en moyenne deux à trois ans de plus que les hommes sédentaires selon une autre étude suédoise4. Plus intéressant : selon cette même étude, les hommes qui ont commencé une activité physique entre 50 et 60 ans avaient, au bout de dix années, une espérance de vie pratiquement équivalente à ceux qui faisaient régulièrement de l’exercice avant 50 ans.

Découvrez notre brochure "Activité physique"

Télécharger

Sources :

  1. INSEP, Ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports, «La pratique des activités physiques et sportives en France», 2006

  2. Pourquoi grossit-on quand on vieillit ? PasseportSanté

  3. Rovio S, Kareholt I, et al. Leisure-time physical activity at midlife and the risk of dementia and Alzheimer’s disease .The Lancet Neurology

  4. Byberg L, Melhus H, et al. Total mortality after changes in leisure time physical activity in 50 year old men: 35 year follow-up of population based cohort, BMJ. 2009