Actualités

Exposition photo :
Femmes de coeur, Coeurs de femmes

Une exposition sur les grilles
du Parc Jean-Baptiste Lebas à Lille
du 8 mars au 22 avril 2018

20% des femmes pensent que les maladies cardio-vasculaires ne touchent que les hommes*. Hors elles représentent pourtant la première cause de mortalité chez les femmes. Pour interpeller et sensibiliser le plus grand nombre, la Fédération Française de Cardiologie a choisi l'art et en particulier la photographie pour faire passer son message de prévention à travers l'oeil de Loïc Trujillo.
L'artiste, qui a passé 4 mois en résidence au CHU de Lille, a su se faire oublier au milieu des blouses vertes et bleues pour capturer des instants de vie intime des patientes et du personnel médical. Il avait précédemment travaillé sur l'autisme, le Myanmar ou encore les réfugiés tibétains.
Pour toucher un large pubilc, l'exposition sera ensuite itinérante à travers la France entière. 

3 questions à Claire Mounier-Vehier, Présidente de la FFC

Pourquoi ce projet ?

Les maladies cardio-vasculaires ne sont plus aujourd’hui des maladies «masculines». Elles touchent de plus en plus de femmes jeunes. Une progression liée à l’évolution de leur mode de vie depuis 30 ans… En vivant au même rythme que les hommes, elles en ont adopté les mêmes mauvaises habitudes : stress, manque d’activité physique, alimentation peu équilibrée, tabac, alcool… Résultat, les infarctus du myocarde chez les femmes de moins de 50 ans sont en forte progression. Comme les préjugés persistent, les femmes sont moins bien protégées que les hommes. Prises en charge plus tardivement, elles se remettent plus difficilement d’un accident cardio-vasculaire. Nous devons agir avec force, en développant la prévention.

Que peut apporter l'art dans votre combat ?

Les actions menées depuis trois ans par la Fédération ont d’ores et déjà un impact sur la population. Mais nous souhaitons aller plus loin, plus profond dans les consciences.
Nos campagnes de sensibilisation se déploient dans un cadre spatio-temporel défini. Nous sommes conscients de cette limite, c’est pourquoi nous souhaitons entreprendre un projet artistique ambitieux, pérenne par essence et sans frontière. L’art photographique est pertinent parce qu’il va au delà des limites perçues tout en restant accessible. 

Pourquoi Loïc Trujillo ?

La personnalité et la maturité artistique de l’artiste sont essentielles dans ce projet.
Le travail de Loïc nous a tout de suite plu. En immersion totale, exigeant, il va au delà du beau pour délivrer un message ; il nous implique et nous offre à voir ce que nous ne voyons pas, pris dans notre tourbillon quotidien. 

Avec cette exposition nous rendons hommage à toutes les femmes atteintes d’une maladie cardio-vasculaire, ainsi qu’à toutes les équipes soignantes. Il se dégage de ces photos une puissance, une spiritualité et une intemporalité qui nous interpellent. Je suis très attachée à cette dimension. Le soin que nous devons porter à notre coeur est lui aussi, intemporel. Avec ce projet artistique nous allons frapper à la porte de l’âme des femmes et des hommes.

Quelques images issues de l'exposition 

 Femmes de coeur, coeurs de femmes  Femmes de coeur, coeurs de femmes
 Femmes de coeur, coeurs de femmes  Femmes de coeur, coeurs de femmes

Cette exposition sera visible sur les grilles du Parc Jean-Baptiste Lebas du 8 mars au 22 avril et en itinérance par la suite dans toute la France. 

En savoir plus sur le photographe : le site de Loïc Trujillo

 

Un projet soutenu par : 

* Source : Observatoire des Français : le coeur des femmes - enquête IFOP conduite en janvier 2018 auprès d’un échantillon représentatif de 1 054 femmes âgées de 18 ans et plus. 

Pour tout savoir sur l'un de nos combats

Coeur, artères et femmes