Presse

Santé cardio-vasculaire:
une soirée le 17 avril à Vanves

Santé cardio-vasculaire: une soirée de mobilisation le 17 avril à Vanves pour prévenir les risques

Le 8 avril

 

Le mercredi 17 avril prochain, Vanves (92) le Professeur Claire Mounier-Vehier, présidente de la Fédération Française de Cardiologie, animera une conférence grand public axée sur la prévention des maladies cardio-vasculaires, en présence du Docteur Patrick Assyag, vice-président de la FFC et président de l’association de cardiologie d’Ile-de-France et de Bernard Gauducheau, Maire de Vanves et Conseiller régional d’Ile-de-France. L’occasion d’échanger sur de nombreux sujets de santé publique : le cœur des femmes, les facteurs de risque, l’hypertension, la sédentarité, le stress…

La prévention, un enjeu crucial

Depuis de nombreuses années, la Fédération Française de Cardiologie s’engage dans la prévention pour lutter contre les maladies cardio-vasculaires, qui sont à l’origine d’environ 140.000 décès/an1 en France. « La prévention doit devenir culturelle. Elle est à initier dès l’enfance, en insistant sur les mesures d’hygiène de vie optimales, en impliquant les parents, les enseignants et les professionnels de santé́. Nous ne devons pas attendre d’être malades pour prendre soin de nous ! » précise le Pr Claire Mounier-Vehier, cardiologue au CHU de Lille et présidente de la Fédération Française de Cardiologie.

Afin de sensibiliser le grand public à l’importance de la prévention, le rendez-vous du 17 avril commencera à 19h00 avec un mini forum. Plusieurs ateliers seront proposés : initiations aux gestes qui sauvent avec la Protection civile de Vanves, dépistage de la tension artérielle, stand d’information sur les facteurs de risque et les solutions pour vivre en bonne santé. Il sera suivi à 20h00 d’une conférence sur l’importance de la prévention et du mode de vie avec le Professeur Claire Mounier-Vehier.

Les femmes, plus exposées que les hommes

Les maladies cardio-vasculaires sont responsables de 8 fois plus de décès que le cancer du sein. En France, 1 femme sur 3 succombe à une maladie cardio-vasculaire2. Plusieurs raisons expliquent cette disparité entre les hommes et les femmes. Tout d’abord, elles sont moins bien dépistées, avec une prise en charge plus tardive. Les symptômes d’un infarctus du myocarde sont différents chez la femme et chez l’homme. Les femmes doivent s’alerter face à 3 signes atypiques : la sensation d’épuisement, l’essoufflement à l’effort et les nausées. « Ces symptômes atypiques contribuent à une prise en charge trop tardive des femmes lors d’un infarctus, ajoute Claire Mounier-Vehier. Les signes avant-coureurs peuvent passer inaperçus et minorer l’alerte, sachant que les femmes ne sont pas suffisamment conscientes que l’accident coronaire peut les toucher. »

Par ailleurs, depuis une trentaine d’années, les femmes ont adopté les mêmes comportements à risques que les hommes : tabac, alcool, stress, manque d’activité physique… Entre 2008 et 2013, le taux d’hospitalisation pour un infarctus du myocarde chez les femmes de 45 à 54 ans a progressé de 5 % par an3.

La prévention a un rôle clé à jouer : celui d’informer la population et notamment les femmes sur les facteurs de risque et leurs solutions, pour qu’ils deviennent acteur de leur santé.

Les Parcours du Cœur, une action fédératrice au service de la santé de tous

Pour redonner aux Français l’envie de bouger, la Fédération Française de Cardiologie incite les communes, les établissements scolaires et les entreprises à organiser un Parcours du Cœur. C’est simple : il suffit de proposer des activités physiques et des conseils de prévention santé sur une demi-journée ou une journée au printemps.

Du 16 mars au 26 mai 2019, près de 750 000 personnes dans toute la France participent à un Parcours du Cœur. Près de 1 300 Parcours sont organisés dans 1 150 communes, qui proposent des animations pour bouger ensemble et améliorer son hygiène de vie. (Rendez-vous sur www.fedecardio.org pour trouver le Parcours le plus proche de chez vous.) Les Parcours du Cœur sont également une réponse collective à la sédentarité des enfants : près de 17 000 classes de 2 800 établissements scolaires y participent. C’est dans cette grande dynamique nationale que la ville de Vanves organisera son premier Parcours du Cœur Scolaire en faisant bouger les 170 enfants des accueils de loisirs.

Rendez-vous le Mercredi 17 avril 2019

Salle LA PALESTRE – 36 rue Antoine Fratacci – 92170 Vanves
10h00-15h30 : Parcours du Cœur Scolaire des accueils de loisirs : activité physique, sensibilisation aux gestes qui sauvent et informations sur les bonnes pratiques d’hygiène de vie
19h00 à 20h00 : Mini-forum (initiation aux gestes qui sauvent, dépistage tension artérielle et stand d’information sur les facteurs de risque)
20h00 : Conférence ouverte à tous avec le Pr Claire Mounier-Vehier et le Dr Patrick Assyag

 

 

 


Sources : 

1 https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-cardiovasculaires/article/les-maladies-cardiovasculaires

2 European cardiovascular disease statistics. Eur Heart journal 2013; 34:3028-34. InVS. BEH 2008, 2012, 2014, 2016

3 BEH, mars 2016

Santé cardio-vasculaire: une soirée de mobilisation le 17 avril à Vanves pour prévenir les risques

Télécharger ce communiqué

Retrouvez toute l’actualité de la Fédération Française de Cardiologie sur
www.fedecardio.org / Facebook / Twitter

 

La Fédération Française de Cardiologie lutte contre les maladies cardio-vasculaires depuis plus de 55 ans. Association reconnue d’utilité publique depuis 1977, elle est financée exclusivement grâce à la générosité du public et ne reçoit aucune subvention de l’Etat. Présente partout en France, ses quatre missions sont : le soutien de la prévention, le financement de la recherche cardio-vasculaire, l’accompagnement des patients cardiaques et la promotion des gestes qui sauvent.

 

CONTACTS PRESSE

AGENCE BCW POUR LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DE CARDIOLOGIE
Véronique Machuette     //  01 56 03 12 38  //  06 15 39 90 23  //  veronique.machuette@bcw-global.com
Juliette Billaroch              //  01 56 03 12 52  //  06 26 28 40 11  //  juliette.billaroch@bcw-global.com