Je bouge

Comment choisir
son activité physique ?

Les cardiologues le répètent : la marche est le premier médicament des maladies cardio-vasculaires. Pour les prévenir, ou empêcher leur aggravation, il est essentiel de remettre cette forme d’exercice au centre de sa vie quotidienne.

Plus largement, le meilleur pour le cœur est un exercice d’endurance long et régulier.

Une activité physique qui vous convient

Il est important de trouver une activité physique qui vous convient, au regard du temps que vous pouvez y consacrer, en fonction de votre état de santé et âge, ou pour éviter la lassitude et une toujours possible démotivation. Si vous n'avez pas fait de sport depuis de longues années, une visite chez votre médecin s'imposera avant toute reprise.

Si c'est une question de temps :

  • Moins de 30 minutes : marche soutenue (entre 6 et 8 km/h), vélo, gymnastique à la maison, corde à sauter,

  • entre 30 minutes et une heure : natation, course à pied, marche, danse,

  • entre 1 et 2 heures : randonnée pédestre ou cycliste, sports d'équipe, aviron, ski de fond,

  • plus de deux heures : golf, escalade.

Si c'est une question d'âge :

  • Moins de 40 ans : vélo, marche, natation, course à pied, gymnastique, danse, tennis ou ski de fond, vous pouvez pratiquer tous les sports, dont les apports bénéfiques se complèteront,

  • Entre 40 et 60 ans : ne cherchez pas la performance, privilégiez l'endurance et les activités entretenant la souplesse du corps  (vélo, marche, natation et gymnastique sont le quatuor gagnant et ski de fond, danse, course à pied ou golf peuvent le compléter).

  • Plus de 60 ans : marche et natation sont hautement recommandées. Vélo, course à pied, gymnastique ou danse continuent d'être de bonnes activités, mais vous devez faire attention aux moindres signes de troubles du rythme cardiaque, vertiges ou nausées qui peuvent vous saisir et consulter votre médecin si  ces troubles persistent.

Si c'est une question de goût :

  • Vous préférez la solitude : Marche, natation, course à pied, gymnastique à la maison, vélo, ski de fond, etc.

  • Vous préférez une activité sociale : Randonnée pédestre et cycliste en club, aviron, sports collectifs, danse, tennis, golf, etc.

Le sport sans risque : à chacun son rythme

Si vous avez arrêté depuis plusieurs années, une visite chez votre médecin s’impose avant de reprendre la pratique d'un sport. À plus forte raison si vous avez pris des kilos, si vous fumez, si vous avez un excès de cholestérol ou du diabète, si vous ressentez souvent une douleur dans la poitrine et si vous avez plus de 40 ans.

Avant de vous lancer, quel que soit le sport choisi, vous devez préparer votre corps et votre cœur à l'effort. L’échauffement est indispensable : pendant 10 à 20 minutes, avec beaucoup d'étirements.

Vous devrez également apprendre à écouter votre cœur et à maîtriser votre effort :

  • respirez à fond, buvez de l’eau régulièrement,

  • n’allez jamais au bout de vos limites,

  • apprenez à connaître votre fréquence cardiaque limite : 220 – votre âge = nombre de battements par minute,

  • contrôlez souvent votre pouls, en prenant quatre fois le nombre de pulsations pendant 15 secondes,

  • accordez-vous des temps de repos durant lesquels votre fréquence cardiaque doit diminuer d’au moins 30 battements en 3 minutes.

Une nouvelle vie sportive après la crise cardiaque ?

L’exercice physique régulier est indispensable pour entretenir le muscle cardiaque après la crise, mais le cœur doit se réadapter progressivement à l’effort. Dans la majorité des cas, les sportifs peuvent reprendre le sport à très bon niveau après une crise cardiaque. Avant de pratiquer votre sport préféré, demandez l’avis de votre cardiologue : il vous conseillera dans le choix d'une activité adaptée à l’état de votre cœur et à votre condition physique.

Même si vous n’étiez pas sportif avant la crise, la pratique d’une activité physique adaptée est indispensable.

Pour cela, l’inscription à l’un de nos Clubs Cœur & Santé et la participation aux activités physiques et sportives proposées permettent à un cardiaque de mieux maintenir le bon cap de la prévention.

Découvrez notre brochure "Activité physique"

Télécharger