Je mange équilibré

Les bienfaits
des agrumes

Originaires d’Asie orientale, les agrumes sont les fruits de certains arbustes fruitiers tels que l’oranger ou le citronnier. Ils représentent le groupe de fruits le plus cultivé au monde et ont pour particularité de se détacher en quartiers. Parmi eux, on peut citer les clémentines, les bergamotes, les limes ou encore les pomelos. Tous ont des bienfaits indéniables sur la santé.

Diminuer le risque de maladies cardio-vasculaires

De nombreuses études ont démontré que la consommation d’agrumes était bénéfique pour la prévention des maladies cardio-vasculaires. Ces bienfaits seraient attribués à certains composés : les flavonoïdes. Ces substances antioxydantes réduiraient les taux de cholestérol1 et de triglycérides sanguins2, préviendraient le processus menant à l’athérosclérose (dépôt de plaques sur les artères) et favoriseraient la vasorelaxation artérielle.

Une étude a montré que la consommation régulière de mandarines améliorait sensiblement  le bilan lipidique sanguin3. La vitamine C contenue dans les agrumes participerait également à ce phénomène4.

Prévenir certains cancers

Les agrumes renferment d’autres substances antioxydantes, parmi lesquelles les limonoïdes qui pourraient diminuer la prolifération des cellules cancéreuses5-6. On retrouve ces composés principalement dans les pépins, mais aussi dans la pelure et la pulpe des agrumes.

Des études ont montré la pertinence d’une consommation d’agrumes (de 1 à 4 portions par semaine) dans la prévention de certains types de cancers7-10, comme ceux de l’œsophage, de l’estomac, du côlon, de la bouche et du pharynx.

Améliorer la santé osseuse

Selon plusieurs études, la bêta-cryptoxanthine, un pigment contenu dans les agrumes, et plus particulièrement dans la mandarine et la clémentine, pourrait améliorer la minéralisation osseuse11 et réduire le risque d’ostéoporose12. Ces bienfaits restent néanmoins encore à démontrer chez l’homme, la plupart des essais ayant été réalisés sur des animaux.

Freiner la glycémie

De manière générale, les agrumes sont riches en fibres solubles, et notamment en pectine que l’on retrouve au niveau de la pelure et la membrane blanche autour de la chair (que l’on nomme l’albedo).  Ces fibres, qui forment un gel lorsqu’elles sont mélangées à l’eau, ralentiraient l’absorption des glucides et diminueraient la sécrétion d’insuline13.

Elles favoriseraient un contrôle relatif de la glycémie, en particulier chez les personnes diabétiques, et prolongeraient la sensation de satiété.

 

 

Découvrez notre brochure sur l'alimentation équilibrée

Télécharger

Sources :

  1. Whitman SC, Kurowska EM, et al. Nobiletin, a citrus flavonoid isolated from tangerines, selectively inhibits class A scavenger receptor-mediated metabolism of acetylated LDL by mouse macrophages. Atherosclerosis 2005 January;178(1):25-32.

  2. Vinson JA, Liang X, et al. Polyphenol antioxidants in citrus juices: in vitro and in vivo studies relevant to heart disease. Adv Exp Med Biol 2002;505:113-22.

  3. Sugiura M, Matsumoto H, et al. Seasonal changes in the relationship between serum concentration of beta-cryptoxanthin and serum lipid levels. J Nutr Sci Vitaminol (Tokyo) 2004 December;50(6):410-5.

  4. Kurowska EM, Banh C, et al. Regulation of apo B production in HepG2 cells by citrus limonoids. In: Berhow MA, Hasegawa S, Manners GD, editors. Citrus Limonoids Functional Chemicals in Agriculture and Foods. American Chemical Society ed. Washington, DC: 2000. p. 175-84.

  5. Stahl W, Sies H. Bioactivity and protective effects of natural carotenoids. Biochim Biophys Acta 2005 May 30;1740(2):101-7.

  6. Kim EH, Hankinson SE, et al. A prospective study of grapefruit and grapefruit juice intake and breast cancer risk. Br J Cancer 2008;98:240-1.

  7. Chainani-Wu N. Diet and oral, pharyngeal, and esophageal cancer. Nutr Cancer. 2002;44:104-126.

  8. Kim HJ, Chang WK, Kim MK et al. Dietary factors and gastric cancer in Korea: a case-control study. Int J Cancer. 2002;97:531-535.

  9. Tanaka T, Kohno H, Tsukio Y et al. Citrus limonoidsobacunone and limonin inhibit azoxymethane-induced coloncarcinogenesis in rats.Biofactors. 2000;13:213-218.

  10. Foschi R, Pelucchi C, et al. Citrus fruit and cancer risk in a network of case-control studies.Cancer Causes Control 2010;21:237-42.

  11. Uchiyama S, Sumida T, Yamaguchi M. Oral administration of beta-cryptoxanthin induces anabolic effects on bone components in the femoral tissues of rats in vivo. Biol Pharm Bull 2004 February;27(2):232-5.

  12. Mannisto S, Smith-Warner SA, et al. Dietary carotenoids and risk of lung cancer in a pooled analysis of seven cohort studies. Cancer Epidemiol Biomarkers Prev 2004 January;13(1):40-8.

  13. Bessesen, D.H. The Role of Carbohydrates in Insulin Resistance. Journal of Nutrition (2001)131: 2782S – 2786S.