Presse

2021, une nouvelle année
palpitante pour la FFC

Le 15 février 2021

2021, une nouvelle année palpitante pour la Fédération Française de Cardiologie

 

À l’occasion de cette nouvelle année, la Fédération Française de Cardiologie (FFC), ses 27 Associations de Cardiologie régionales (AC) et ses 269 Clubs Cœur et Santé (CCS) rappellent leur engagement contre les maladies cardio-vasculaires et présentent sa nouvelle identité, symbole des énergies individuelles et collectives fédérées autour de son combat.

 

En 2021, la ffc se mobilise plus que jamais dans la recherche et la prévention cardio-vasculaire pour sauver des vies !

Premier financeur privé de la recherche en cardiologie en France, en dehors de l’industrie pharmaceutique, la FFC soutient chaque année près de 60 projets de recherche à hauteur d’environ 3 millions d’euros. Soutenir la recherche dans le domaine des maladies cardio-vasculaires, reste l’une des 4 missions prioritaires de la FFC et s’attache à poursuivre ses efforts dans ce domaine.

Depuis l’apparition de la Covid-19, le pays est mobilisé pour combattre ce virus. Cette crise place la recherche médicale au premier plan et les chercheurs sollicités pour dépister les solutions de demain. Ce virus peut entraîner de nombreuses atteintes cardiaques comme les myocardites, des troubles du rythme, des embolies pulmonaires ou des insuffisances cardiaques. Pour soutenir la recherche dans ce domaine particulier, la FFC va inclure une bourse thématique « cœur et covid » dans ses appels d’offres recherche de février 2021. Malgré la situation actuelle, la FFC continue d’investir au sein des Clubs Cœur et Santé pour permettre l’accueil de ses adhérents en toute sécurité et dès que les conditions le permettront, les CCS reprendront leurs activités avec des équipements sanitaires de sécurité adaptés. Pendant cette période contrariée, la FFC rappelle la nécessité de lutter contre la sédentarité et de pratiquer régulièrement une activité physique.

En matière de prévention, la FFC concentrera ses efforts dans les prochains mois sur l’information et la sensibilisation du grand public à la mort subite et aux Gestes Qui Sauvent (appeler le 15 – masser – utiliser un défibrillateur). En France, chaque année 40 000 personnes sont victimes d’un arrêt cardiaque. Sans aide immédiate, plus de 92 % de ces arrêts sont fatals. En France, le taux de survie à un arrêt cardiaque est au maximum de 8 %, faute de connaissance et prise en charge adéquate[1]. Le chantier de la FFC est donc vaste mais urgent tant la situation est alarmante. La FFC se mobilisera également aux côtés de l’Alliance contre le Tabac sur la santé cardio-vasculaire des femmes, priorité de santé publique, mise en danger par le tabagisme.

 

En 2021, la FFC change de peau : Nouveau logo et nouvelle signature symboles d’engagements collectifs

Pour marquer cette époque en constante mutation, la FFC choisit en ce début d’année de changer d’identité. Fondée en 1964, la Fédération Française de Cardiologie, lutte depuis plus de 55 ans contre les maladies cardio-vasculaires qui, comme le rappelle l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), sont la première cause de mortalité dans le monde. En France, elles représentent la 1ère cause de mortalité chez les femmes et les plus de 65 ans, et la seconde chez les hommes[2]. Elles provoquent 31 % des décès et ces chiffres progressent chaque année[3]. En France, elles sont à l’origine d’environ 140 000 décès/an[4], soit 400 morts par jour.

Avec son nouveau logo ouvert, chaleureux, vibrant et animé, la FFC affiche une nouvelle dynamique et la volonté de se placer au service de tous. En effet, les maladies cardio-vasculaires concernent à présent tous les âges, elles n’affectent plus uniquement les populations séniors.

Ainsi, les travaux de la FFC se structurent autour de plusieurs commissions thématiques :

  • La commission scientifique composée de 16 experts pluridisciplinaires chargés d’étudier et sélectionner les travaux de recherche qui seront financés par la FFC. Il s’agit là d’une des missions structurantes de la FFC permettant de doter le pays d’une politique de recherche à moyen et long terme ambitieuse sur les maladies cardio-vasculaires.
  • La commission Cœur de femmes chargée de concevoir et mener des actions de terrain et une communication ciblée vers les femmes, grandes oubliées et premières victimes des maladies cardio-vasculaires, afin d’améliorer la prévention et leur prise en charge.
  • La commission gestes qui sauvent chargée de faire de la pédagogie et la promotion des gestes qui sauvent. Aujourd’hui : 40 000 morts subites par an qui pourraient être évitées si les français étaient mieux formés. Chaque minute de gagnée c’est 10 % de chance en plus de survie.
  • La commission AC/CCS/Patients chargée de déployer sur l’ensemble du territoire les actions nationales et accueillir 18 000 adhérents par an en réadaptation. Ce sont eux, le fer de lance de la prévention au quotidien au plus près des français.
  • La commission Parcours du Cœur qui travaille chaque année sur la première opération de prévention santé de France pour promouvoir en milieu scolaire, en famille ou en entreprise la lutte contre la sédentarité et une meilleure hygiène de vie au quotidien.

Le nouveau logo de la FFC est également soutenu par une nouvelle signature « Un cœur qui va, la vie qui bat ! »

Nouvelle identité visuelle de la FFC

 

 

 

Une nouvelle identité visuelle pour la FFC

« La Fédération Française de Cardiologie est aujourd’hui fière de sa nouvelle identité visuelle en faisant évoluer son logo qui devient le nouveau symbole de notre combat. Nous avons pensé un cœur libre, vivant et pluriel qui s’adresse à tous les publics, enfants, adolescents, jeunes adultes, adultes et séniors. Notre nouvelle signature ‘un cœur qui va, la vie qui bat !’ répond en tout point au combat que la Fédération Française de Cardiologie mène au quotidien grâce à la mobilisation des cardiologues et des bénévoles à travers toute la France. Rappelons que selon l’Organisation Mondiale de la Santé, 80 % des maladies cardio-vasculaires prématurées sont évitables avec une bonne hygiène de vie[5]. Chacun peut donc agir en prenant soin de son cœur. La santé de notre cœur est entre nos mains. » déclarent le Professeur Alain Furber, Président de la Fédération Française de Cardiologie, et Aline Carré, Déléguée Nationale de la Fédération Française de Cardiologie.

 

Communiqué de presse : 2021, une nouvelle année palpitante pour la Fédération Française de Cardiologie

Télécharger le communiqué

Retrouvez toute l’actualité de la Fédération Française de Cardiologie
sur www.fedecardio.org / Facebook / Twitter

 

La Fédération Française de Cardiologie lutte contre les maladies cardio-vasculaires depuis 57 ans. Association reconnue d’utilité publique depuis 1977, elle est financée quasi exclusivement grâce à la générosité du public.

Présente partout en France, ses quatre missions sont : le soutien de la prévention, le financement de la recherche cardio-vasculaire, l’accompagnement des patients cardiaques et la promotion des gestes qui sauvent, à apporter une aide à la réadaptation et à la réinsertion des personnes atteintes de pathologie(s) cardio-vasculaire(s).

En avril 2020, la Fédération Française de Cardiologie a reçu le label Don en Confiance destiné à préserver et développer une relation de confiance avec les donateurs et bienfaiteurs. La Fédération Française de Cardiologie ne transigera jamais sur les règles déontologiques qui régissent la volonté du donateur et du bienfaiteur, la recherche d’efficience, la transparence et le désintéressement.

 

CONTACTS PRESSE   

Agence BCW pour la Fédération Française de Cardiologie

Véronique Machuette : 01 56 03 12 38 / 06 15 39 90 23 / veronique.machuette@bcw-global.com

Karine Gallego : 01 56 03 14 29 / 06 10 87 72 71 / karine.gallego@bcw-global.com

Juliette Billaroch : 01 56 03 12 52 / 06 26 28 40 11 / juliette.billaroch@bcw-global.com

Mis à jour le 19/02/2021